Vous êtes ici » Accueil » Hygiène et beauté » L’eau parfumée d’été

L’eau parfumée d’été

Depuis des temps mémoriaux, des années bien avant notre ère, le parfum a toujours occupé une grande place dans la vie de l’homme. Il y a bien souvent servi à masquer les odeurs pudibondes de nos ancêtres qui malheureusement pour eux, et leurs voisins, n’étaient pas équipés de douche et de Petit Marseillais.

Le parfum est composé d’un mélange de fixateur, de composé aromatique et de solvant qui bien souvent est de l’alcool. Pour des raisons diverses et variées certaines personnes utilisent uniquement du parfum sans alcool.

A qui sont destinés ces parfums ?

– les bébés dont la peau est sensible, et risque d’être brûlée voire même de développer des allergies
– les personnes allergiques à l’alcool contenu dans les fragrances
– les personnes s’exposant au soleil
Pour ce dernier point, on trouve en Orient énormément de parfum sans alcool. Dans ces pays chauds, l’alcool a plutôt tendance à s’évaporer vue les températures élevées. L’alcool ayant la propriété de fixer l’odeur du parfum sur la peau, il n’est plus d’aucune utilité une fois évaporée !

Fabriquer son propre parfum non alcoolisé

On peut fabriquer son propre parfum sans utiliser d’alcool.

Voici comment fabriquer votre propre parfum à la maison :
– en premier lieu, décidez si vous voulez réaliser un parfum liquide ou solide. Pour le premier, utilisez l’huile de noix de coco ou de jojoba pour lutter contre la sécheresse de la peau. Si votre peau est normale ou grasse, prenez du glycol dipropolene. Dans le cadre d’un parfum solide sans alcool, c’est à la cire d’abeille qu’il vous faudra recourir.

– utilisez un solvant différent de l’alcool : ajouter donc 3 cuillères à soupe

– puis on ajoute huiles essentielles ou parfums synthétiques. On recommandera plutôt l’utilisation d’huiles essentielles. Il faut ici définir trois notes :
* notes de tête : c’est la première chose que l’on sent et qui s’évapore le plus vite : on peut utiliser mandarine, pamplemousse, citron, bergamote ou encore orange
* notes de cœur : elles se font jour lorsque la note de tête disparait, on utilisera lavande, géranium, jasmin ou même la rose
* notes de base : elles permettent au parfum de « s’attarder ». Vanille, patchouli ou bois de santal feront parfaitement l’affaire

– ajouter les huiles essentielles au solvant par le moyen de la pipette. On dose selon sa préférence, sinon 10 gouttes de têtes et 5 de cœur

– bien mélanger et verser le mélange dans une bouteille avec un bouchon

– laisser reposer 12 heures et profitez de votre parfum fait maison sans alcool !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *